à faire en AVRIL

Le printemps est là mais il peut, même en Vendée, y avoir encore des gelées en fin de nuit et il convient de rester prudent.  Il y a cependant beaucoup de choses à planter encore en ce mois d’avril et à préparer.

  • les vivaces en petit godets sont en vente dès maintenant, à très petits prix et reprendront très bien si vous les plantez en pleine terre dès maintenant. C’est le moment idéal  avec l’automne.   Finissez de nettoyer vos massifs de fleurs. Rabattez les dernières grandes vivaces si vous ne l’avez pas fait en mars et pour certaines, vous pouvez aussi les recouper encore pour augmenter la ramification : les perowskia ou les lavandes par exemple se tiendront mieux si vous les retaillez à 5 ou 10 cm de bois vert et quelques feuilles.
  • Semis en pleine terre de fleurs d’été  comme les zinnias , les œillets d’inde et les cosmos
  • Plantez vos bulbes à floraison estivale et automnale : les lys, glaïeuls, dahlias, cannas, arums, bégonias, anémones. attention aux limaces et escargots. Surveillez la sortie des premières feuilles !
  • Arrosez vos jeunes plantations et celles de cet hiver et PAILLEZ après arrosage. (tontes, feuilles mortes, paille, cailloux, écorces, paillettes de lin, broyat de miscanthus, de saule et de tout bois, BRF, etc).  Pour être efficace, le paillis doit être épais de 10 cm au moins, venir après un arrosage abondant et être assez large pour recouvrir toute la surface racinaire.  N’oubliez pas le tour de vos arbres et arbustes. Laissez un petit espace libre autour du tronc ou des jeunes tiges.
  • Pelouses : il est encore temps de semer la pelouse mais les semis de printemps sont plus fragiles car ils seront encore très jeunes pour affronter la chaleur et la sécheresse de l’été, sauf si l’arrosez. (vous privilégierez donc pour une grande surface un semis de fin  septembre ou d’octobre)   Vous pouvez cependant regarnir les trous,  réparer votre ancienne pelouse, scarifier, démousser, apporter de l’engrais et tondre pas trop court.
  • POTAGER : avril est, pour le potager, le mois des grands préparatifs. Si vous n’avez pas opté pour un grand paillage à l’automne, c’est le moment de désherber et de retourner votre terre. Restée nue cet hiver, elle est en général compactée par les pluies de l’hiver et envahie d’indésirables.  Si vous avez recouvert abondamment votre potager de tontes et de feuilles mortes d’un épais matelas, en octobre, novembre et décembre, de 50 à 80 cm ( ! ), vous n’avez plus rien à faire. Le paillis a fondu, il en reste 10 cm à peine, il n’y a pas de mauvaises herbes et votre terre dessous est bien vivante, grumeleuse et souple. Plus besoin de retourner et de se fatiguer. Vous n’aurez plus qu’à planter au travers de ce paillis qui protégera encore vos semis et plantations. C’est le moment de commencer vos pommes de terre, artichauts, asperges, haricots, salades. Quelques semis en place aussi, carottes, radis, betteraves, bettes, courgettes…   on surveille la météo et on guette les derniers saints de glace (11,12 et 13 mai)  mais si le printemps est bien installé, on peut commencer la plantation des premières tomates, courgettes, concombre dès fin avril.  Mais rien d’urgent, en les plantant une semaine plus tard, ils rattraperont les autres et seront parfois plus beaux.  Choisissez un jour gris et doux pour repiquer vos plants.
  • Framboisiers et fraisiers se plantent maintenant.