Comment protéger votre potager de la chaleur

Une chaleur écrasante début mai au moment d'installer votre potager !

On craint le plus souvent les Saints de glace, du 11 au 13 mai, mais c’est parfois l’inverse et quand le thermomètre annonce 28°C, on se demande si c’est bien le moment de planter nos tomates et courgettes dont les mottes sont encore bien fragiles pour résister à un tel choc thermique !

Et quand soleil et chaleur sont annoncées pour plusieurs jours, est-il raisonnable de repousser si longtemps la plantation ? Comment faire ? 

 

Première chose, ne pas planter sous un soleil de plomb mais attendre le soir.

Attendre que le soleil soit moins chaud et moins direct et que la température baisse un peu. 

Faites d’abord tremper vos godets dans une cuvette d’eau pour que les mottes soient bien mouillées. (très important !) 

Planter en fin d’après midi va laisser à vos plants au moins 16 ou 18 heures pour se remettre du choc de la transplantation, et la nuit avec sa fraicheur va leur faire du bien. 

Evidemment, pensez à bien arroser, au pied. Sans forcer non plus sur l’eau.

(Ne pas laisser vos plants en godets plus de 15 jours, au risque de les voir s’étioler et se perdre. Et si vous devez attendre, pensez à bien les arroser.)

Pailler abondamment !

Pailler c’est vraiment élémentaire, vous le savez bien maintenant ! On ne laisse jamais la terre nue. La terre peut chauffer à plus de 40°C et brûler les racines ! Sans compter que sous l’effet de la chaleur, si elle est un peu argileuse, elle va former une croute imperméable et vos plants ne pourront plus ni respirer ni recevoir d’eau, qui glissera.  Par conséquent, après l’arrosage, vous ajouter un bon tas de feuilles mortes, ou de tontes, ou de paille, ou de BRF, tout ce que vous avez sous la main sera bon. 

Au moins 10 cm plutôt 15 ! En laissant bien les feuilles de vos légumes apparaitre pour que la photosynthèse se fasse.

 

Couvrir les plants pour les protéger du soleil

Au moins pendant 2 ou 3 jours, vous devrez couvrir vos jeunes plants s’il y a plus de 24/25 °C et que le soleil tape dur.  A cette température, même arrosés, les jeunes feuilles qui souvent n’ont jamais vu le soleil risque de brûler complètement. 

Vous devrez donc les couvrir soit avec des cageots retournés, des cartons, un parasol, une tuile, une toile tendue ou un voile posé au sol par dessus. Ca peut aussi être des branchages légers que vous coupez et que vous ficher en terre le temps de leur faire un peu d’ombre. Tous les moyens sont bons !

Idéalement seulement de 11 h à 17 h… mais si c’est pour 3 jours, faites comme vous pouvez et laissez en place, sinon, enlevez la protection quand ce n’est plus nécessaire.

Enlever les protections au bout de quelques jours

ou dès que les jours de soleil ardent ou de canicule sont passés, pour que celles-ci n’entravent pas la croissance de la plante. Une fois acclimatés et un peu endurcis, vos plants ont besoin de soleil pour bien grandir. 

Arroser le soir de préférence, au pied sans mouiller les feuilles. Le mieux est d’installer un goutte à goutte à la plantation.

Articles similaires :

Lavande vraie ou lavandin, quelle différence ?
Entretenir ses rosiers
Cultiver un citronnier en pot