Novembre voit les feuilles tomber et souvent on entend le jardinier se lamenter ! C’est pourtant une manne extraordinairement utile et gratuite qui nous tombe de l’arbre !

Laissées sur place, elles nourrissent le sol et le protège du froid. Mais en trop grand nombre, elles peuvent étouffer la pelouse, boucher les gouttières, étouffer les massifs de petites vivaces. Il convient de les ramasser pour s’en servir astucieusement. 

Entassées dans un coin du jardin, elles vont produire un magnifique terreau que vous pourrez utiliser dans 6 mois, à condition de retourner votre tas une fois ou deux au moins en janvier et en mars.

Vous pouvez aussi passer votre tondeuse, ce qui produira un excellent mélange herbe/feuilles mortes qui se compostera plus vite.  

Au potager, nous recouvrons avec des tas de 80 cm  de haut sur toute la surface cultivable, de mi octobre à mi novembre environ avec ce mélange de tondeuse herbe/feuilles mortes. Au printemps, le tout ne fera plus que 10 cm, il n’y aura aucune mauvaises herbes et la terre sera toute ameublie et belle, sans aucun besoin de la retourner. Les vers de terre y auront trouvé un magnifique refuge et auront fait le travail pour vous.  Il suffira de planter en écartant un peu le paillage décomposé.

Le reste de votre tas remisé au fond du jardin et bien retourné, servira à pailler le pied des arbres, arbustes, rosiers en fin de printemps après que la terre se sera réchauffée et avant qu’elle sèche, environ début mai selon les années. 

Une réponse

  1. Merci pour cet envoi et tous les conseils de jardinage ; effectivement, c’est le moment de préparer son jardin pour accueillir les arbres fruitiers, les rosiers, etc… j’espère faire un tour dans les jardins de phocas très prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *