Planter et entretenir ses groseillers

Le groseiller :
un arbuste facile à cultiver.

Les groseillers à grappes sont des arbustes buissonnants d’environ 1,20 m de hauteur, qui donnent de nombreuses grappes de petits fruits rouges, rosés ou blancs selon la variété choisie, à récolter en juin et parfois en juillet pour les tardifs.

Ils préfèrent les terres riches, plutôt fraiches mais bien drainées. A la plantation comme par la suite, vous gagnerez toujours à apporter du compost, des feuilles mortes, du fumier bien décomposé pour pailler les pieds et les nourrir.

Ils n’ont pas d’ennemis à part les pucerons (qui déforment un peu les feuilles) qu’il est facile de combattre avec un peu de savon noir. Et parfois un peu d’oidium qu’on peut traiter à la bouillie bordelaise

Ils n’aiment pas trop la chaleur, aussi un peu d’ombre en fin d’après midi leur feront du bien si vous pouvez choisir le meilleur endroit pour les installer.

Des variétés rouges ou blanches

Les oiseaux étant comme nous de grands amateurs de groseilles, vous devrez le plus souvent mettre un filet sur votre arbuste dès la fin mai pour les protéger des pillages. 

Ici, nous avons planté des variétés de groseilles blanches et nous avons constaté que cela trompe bien les oiseaux qui ne viennent pas les picorer. 

Vous trouverez ces deux variétés à la pépinière.

Tailler : pour avoir de bonnes récoltes

Il faut absolument tailler vos groseillers pour obtenir une bonne mise à fruits.

Il faut savoir que la fructification se produit sur les jeunes rameaux de 1 ou 2 ans.

Les 2  premières années : on ne supprime pas de tiges ; on les raccourcit seulement en enlevant  maximum 1/3 de chaque tige et en coupant au dessus d’un bourgeon qui va vers l’extérieur. 

Quand le buisson est adulte, en février, on supprime chaque année 1 ou 2 branches, les plus vieilles, en les coupant au ras du sol. On garde environ une dizaine de branches sur chaque pied. On coupe ce qui est tordu, mort, ou entremêlé au centre pour aérer. Et on raccourcit d’un tiers chaque branche, en coupant au dessus d’un bourgeon. (Un jour sec, hors période de gel).

En juillet, on peut pincer (couper) les rameaux de côté au dessus de la 5ème feuille. 

Recette de confiture

Bonus  ! rien que pour vous : 

notre recette de confiture maison la plus délicieuse est en fait un mélange !  

1,5 kg de groseilles rouges et blanches

750 g de cassis

750 g de framboises du jardin

Ce qui fait 3 kg de fruits. Une fois que les fruits ont cuit 5 à 10 min, extraire le jus, en passant à la moulinette, puis peser le jus et le remettre à cuire dans une grande gamelle en cuivre. Ajouter le poids équivalent en sucre et laisser cuire jusqu’à atteindre 105 °C. Mettre en pot avec de jolies étiquettes.

Vous pouvez extraire le jus avec un extracteur de jus, c’est plus facile.

Vous pouvez aussi congeler vos fruits frais  en les mettant directement en sac après la récolte et vous ferez vos confitures plus tard

Articles similaires :

Plantez vos fraisiers à l’automne !
St Fiacre, patron des jardiniers
Saint Phocas, patron des jardiniers