Purins de consoude et d’ortie

Un engrais naturel facile à faire et très efficace

Voilà un moyen très facile de fortifier vos plants de légumes : fabriquer soi-même son purin d’ortie ou de consoude ou même un mélange des deux. 

La preuve a été maintes fois faite : on constate que la pulvérisation ou le simple arrosage avec ces purins provoque à coup sûr :

– une croissance plus rapide (5 à 10 jours d’avance)

– des tiges et un feuillage plus forts et vigoureux

– une récolte plus précoce (5 à 10 jours)

– Plus de fruits et des fruits plus gros ! plus de productivité

– Moins de maladies et une meilleure résistance aux parasites.

 

La recette

Cueillir des orties non fleuries et sans graines, et/ou de feuilles de consoude. Les plonger dans une poubelle en plastique (pas de récipient métallique) de 50 ou de 100  litres. 

  =  1 kg de feuilles pour 10 litres . 

Bien mélanger avec un bâton et ceci tous les jours. Couvrir avec le couvercle et laisser à l’ombre, ou dans une cabane.

Au bout de 7 à 15 jours,  à 20°C env. ,la fermentation va produire des bulles à la surface. Bien remuer très régulièrement. (plus il fait chaud plus la fermentation est rapide) .

Dès qu’il n’y a plus de bulles, on filtre en passant au tamis ou au travers d’un voile et on stocke le liquide en bidons fermés.  On peut jeter les feuilles au pied des plantes ou sur le compost. Ce sera très bon !  On peut utiliser le purin immédiatement ou plusieurs semaines après. 

Le filtrage soigneux est important si on l’utilise en pulvérisation car les débris de feuilles peuvent boucher les buses des pulvérisateurs. Pour l’arrosage, c’est moins important.

 

J’utilise mon purin  dilué à 10% : 

donc 1 litre de purin pour 10 litres d’eau dans mon arrosoir,

 j’arrose chaque pied de tomates, de courgettes, de concombres, de fraisiers, etc.. avec cet engrais 1 fois tous les 15 jours de la plantation à mi août environ. (Soit environ 8 fois).

Avec 50 litres de purin, je vais donc avoir 50 arrosoirs. Si j’arrose 25 pieds, mes 50 litres vont me faire 2 fois (ou 15 jours) . Je préfère en produire 100 litres   : à vous de faire vos calculs en fonction de votre potager et de votre réserve de bidons disponibles. Les bidons bien fermés, opaques, se conservent plusieurs mois à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Idéalement on commence par un purin d’ortie, à la plantation et 15 jours après, car c’est vraiment un activateur de croissance.

On poursuit tout l’été avec un purin de consoude. Il stimule  la croissance et la floraison et la maturation.

Vous pouvez aussi mélanger les deux.

Propriétés des purins

Les purins d’ortie et de consoude sont très riches en azote. C’est donc un engrais qui stimule la croissance et rend les plantes plus résistantes aux maladies et parasites. 

Riches en potassium, ils dynamisent la floraison et la fructification = plus de fleurs et plus de fruits ! environ 10% de plus et la taille des fruits peut augmenter jusqu’à 50%.

Ce sont par ailleurs d’excellents insecticides contre les pucerons et acariens si on les utilise en pulvérisations.

Le purin de consoude est aussi un excellent activateur de compost.

Ou si vous préférez,
en vente à la pépinière

Si vous n’avez ni le temps ni le goût pour faire votre purin vous mêmes, vous trouverez à la pépinière toute une gamme d’engrais naturels, de fertilisants et d’insecticides naturels. 

Produits de la marque OBJ. 

Ce sont des  PNPP : Préparation Naturelle Peu Préoccupante. Les préparations naturelles peu préoccupantes  ne sont pas des produits phytopharmaceutiques (pas d’AMM) et peuvent être utilisées pour un usage phytosanitaire. Ils sont issus de la nature, elles sont une alternative aux produits chimiques.

Avec des dilutions différentes, bien sûr, et des dosages appropriés à chaque usage. Demandez-nous conseil.

Articles similaires :

Plantez vos fraisiers à l’automne !
St Fiacre, patron des jardiniers
Saint Phocas, patron des jardiniers