Saint Phocas, patron des jardiniers

"Les Jardins de Phocas" Mais qui était ce Phocas ?

Nous avons repris pour la pépinière le nom que lui avait donné l’ancien propriétaire  et comme vous, nous avons cherché qui pouvait bien être ce mystérieux Phocas dont nous n’avions jamais entendu parlé ! 

Eh bien, vous saurez désormais que c’est un saint de l’Eglise catholique, martyrisé pour sa foi et saint patron des…jardiniers ! Fêté le 22 septembre.

Vous connaissiez saint Fiacre,  un franco-irlandais du 7ème siècle, bien sûr, fêté le 30 août. Par les temps qui courent, il nous fallait bien plusieurs saints patrons à invoquer pour remercier la nature de sa générosité et obtenir une météo favorable à de bonnes récoltes et de beaux jardins !  

 

La vie de St Phocas

Le seul texte qui présente une certaine cohérence est celui que Saint Astère, évêque d’Amasée (actuelle Amasya) rédigea vers le 4ème siècle.
Il parle d’un Chrétien très généreux avec ses voisins et qui était jardinier. Il s’appelait Phocas.

Un jour, sous le règne de l’empereur Dioclétien (d’autres diront sous Trajan) il fut dénoncé comme chrétien. L’empereur envoya des soldats qui avaient pour mission de l’arrêter et de lui couper la tête. Un soir, les soldats qui passaient sur la route aperçurent Phocas qui était en train de travailler dans son jardin. Ils lui demandèrent s’il connaissait un certain Phocas.

Phocas répondit qu’il le connaissait puis se proposa de les héberger pour la nuit en leur promettant de leur dire où était Phocas le lendemain matin. Pendant la nuit, Phocas alla dans son jardin et creusa sa tombe. Le matin, il se présenta aux soldats en disant  «Phocas, c’est moi, allez-y, faites votre travail !»

Les soldats étonnés mais ravis de son hospitalité refusèrent de le faire mourir. Ils feraient savoir à l’empereur qu’ils ne l’avaient pas trouvé.
Néanmoins, Phocas insista en rétorquant que la faute ne retomberait pas sur eux mais sur l’empereur. Alors ils lui coupèrent la tête et l’enterrèrent dans le jardin, présentant ainsi la figure d’une semence féconde qui peu de temps après donnera une plante.

C’est pourquoi il est devenu un des patrons des jardiniers

Saint Phocas

Prière de jardinier

Saint Phocas

Prière du jardinier de Gethsémani

par Magali Girard

Arbres et rameaux, fruits et fleurs
Chaque saison, chaque plante
M’apporte la douce assurance 
De ta présence, Seigneur créateur.

Permets-moi de voir dans cette terre
La force de vie qui m’échappe
Tourne ta face vers moi dans ce jardin
Que ta création y resplendisse.

Garde moi humble dans l’abondance
Aimant même du sol infertile
Tu me l’as confié mais je sais 
Qu’il sera fécondé par ta seule volonté.

Je ne suis que l’artisan qui façonne 
Les dons de ta grâce infinie.
Que je cueille, que je moissonne
Garde moi innocent de cœur et d’esprit.

Afin que je ne cherche pas tant 
A récolter qu’à recevoir, 
A régner qu’à cultiver,
Que je ne désire pas tant 
Organiser que contempler
La gloire de ton Royaume 
Enfin germée dans ce verger d’oliviers.

Source: Réveil – Méditation – juin 2008

Articles similaires :

Plantez vos fraisiers à l’automne !
St Fiacre, patron des jardiniers
Quel Perovskia choisir pour mon jardin ?