Tailler les graminées

Toutes les graminées ne se taillent pas, voici les principales :

Les miscanthus, les pennisetum, les panicum, les imperata et les calamagrostis.

Les Miscanthus se taillent en premier, dès janvier ou février, mars  au plus tard, car les jeunes pousses apparaissent très tôt et il ne faudrait pas les couper.  

On taille à la cisaille ou au sécateur, assez bas, environ 20cm du sol. Si vous en avez un grand nombre, vous pouvez même le faire au taille-haie. Dès février mars, les jeunes feuilles se mettent à repousser et vous pouvez les repérer au cœur de la touffe. Veillez à ne pas tailler plus bas que ces nouvelles pousses.   

Ne les taillez pas l’hiver car leur feuillage est d’abord très décoratif et il protège la souche du froid. 

Tailler un jour de beau temps sec de préférence. 

Vous pouvez broyer les tiges coupées qui feront un excellent paillage pour vos massifs. 

Les Pennisetum, les Calamagrostis, les Panicum et Imperata se taillent en février-mars.

En rabattant les touffes sèches, vous contribuez à régénérer vos graminées qui vont faire peau neuve pour la nouvelle saison.

A 20 cm du sol, au sécateur ou à la cisaille. 

On ne les taille pas plus tôt non plus car elles restent décoratives tout l’hiver.

 

Les graminées qui ne se taillent pas : 

Les avoines bleues et les stipa ne se taillent pas ou vraiment très légèrement. On les peigne plutôt, pour enlever les feuilles mortes et les débris de l’hiver. A la main ou avec une petite griffe. 

Les graminées persistantes, comme les carex, ne se taillent pas non plus.

Articles similaires :

Lavande vraie ou lavandin, quelle différence ?
Entretenir ses rosiers
Cultiver un citronnier en pot